Gnocchi (comment les faire sois-même)

janvier 28, 2017
fabio_danca_31-07

Gnocchi

Gnocchi

Si vous n’êtes pas trop nombreux à table, ça vaut la peine de s’essayer à confectionner ses propres gnocchis… Il suffit de réaliser une purée, d’ajouter les autres ingrédients et de prendre le coup de main pour leur donner forme. Et avec un peu de pratique, on s’améliore très vite.

 

Pour 4 à 6 personnes, vous aurez besoin de :

  • 1kg de pommes de terre Roseval (rouges)
  • 300gr de farine « 00 » (farine Italienne pour la pizza et les pâtes fraîches)
  • 1 œuf
  • 1 c.à.c. de sel

 

Préparation :

  1. Placez les pommes de terre lavées et non épluchées dans un fait-tout. Recouvrez d’eau froide. Portez à ébullition sur feu vif.
    Couvrez, baissez le feu au minimum et laissez cuire 40mn. Piquez avec la pointe d’un couteau pour vérifier la cuisson.
  2. Laissez refroidir complètement les pommes de terre avant de les éplucher. Coupez-les en morceaux. Passez-les au presse purée ou à l’écrase pommes de terre.
  3. Sur votre plan de travail légèrement fariné, mélangez la purée obtenu avec 300gr de farine.
  4. Battez l’oeuf et incorporez-le, ainsi que le sel à pâte. Mélangez bien jusqu’à obtenir une pâte lisse et homogène.
    N.B. : On peut également également mélanger tous les ingrédients en même temps.  Selon la méthode traditionnelle, on versera la farine sur la purée et on y creusera un puits pour  recueillir l’œuf et le sel. Mais ça revient un peu au même…
  5. Prélevez une portion de pâte de la taille d’une balle de tennis. Roulez-la sur le plan de travail toujours fariné avec le plat des mains jusqu’à obtenir un boudin de 2/3cm d’épaisseur. Recommencer avec le reste de la pâte.
  6. Découpez les boudins en morceaux de cm d’épaisseur.
  7. Enfoncez légèrement le centre d’un morceau posé à plat du bout de l’index. Puis à l’aide d’une fourchette roulez délicatement le gnocchi sur lui-même 2 ou 3 fois pour lui donner sa forme typique. Renouvelez l’opération avec le reste de la pâte.
    Les gnocchis sont prêts à être utilisés. Si on veut les conserver, il est vivement recommander de les congeler dans un sac prévu à cet effet. Mais il vaut mieux quand même les cuisiner aussitôt. Et puis après l’effort fourni vous aurez sûrement faim…
  8. Pour la cuisson, c’est simple : Faites-les cuire par portion en 3 ou 4 fois, pour éviter qu’ils ne se collent entre eux.
    On les plongent comme pour les pâtes dans l’eau bouillante salée. Quand ils remontent à la surface, ils sont cuits. Extrayez-les avec un écumoire et ajoutez-les à la sauce ou à la recette que vous aurez prévu pour les accompagner. Mon péché mignon est de les cuisiner en gratin avec une sauce à la saucisse Corse, les figatelli.
    La recette est par ici.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :