Trofie au pesto de pistaches

janvier 5, 2017
fabio_danca_31-07

pesto de pistaches

pesto de pistaches

Le pesto de pistaches est une spécialité qui nous vient de Sicile. Le simple fait de remplacer les pignons par les pistaches, et d’ajouter un peu de zeste de citron en font un met au goût totalement différent, tout aussi délicieux, voir supérieur selon moi. Les noix de Saint-Jacques sont facultatives, mais rendent ce plat digne de débuter un repas de fête. A essayer également avec des gambas fraîchement poêlées...

 

Ingrédients pour 4 personnes :

  • 400gr de trofies ou de pâtes courtes
  • 200gr de pistaches pelées, non salées et non grillées
  • 100gr de parmesan frais râpé
  • 6 feuilles de basilic frais
  • Le zeste d’un citron jaune non traité si possible
  • 10cl d’huile d’olive extra-vierge
  • 1 gousse d’ail
  • Sel, poivre
  • 8 à 12 noix de Saint-Jacques avec corail selon la taille

 

Préparation :

  • Hachez les pistaches dans un robot mixer, jusqu’à obtenir la texture d’une poudre.
    Ajoutez le parmesan et le zeste de citron râpé. L’ail grossièrement émincé, toujours débarrassé de son germe et les feuilles de basilic. Mixez à nouveau. Réservez.
  • Faites cuire dans une casserole d’eau bouillante salée, les pâtes al dente selon le temps indiqué sur le paquet par le fabricant.
    Au 2 tiers du temps de cuisson, prélevez une louche d’eau de cuisson et ajoutez-la au pesto. Redonnez un tour de mixer pour le faire émulsionner. Rectifiez en sel, poivrez à convenance. Mélangez une dernière fois.
  • Égouttez les pâtes. Mélangez-les aussitôt au pesto 1 ou 2 minutes sur feu très doux. Couvrez, éteignez et laissez reposer un dizaine de minutes.
  • Pendant ce temps et sans perdre celui-ci, faites chauffer une noisette de beurre additionnée d’un filet d’huile d’olive dans une poêle. Faites-y dorer les noix de Saint-Jacques pas plus de 2mn sur chaque face.
  • Répartissez les trofies au pesto dans 4 assiettes creuses. Surmontez l’ensemble avec les noix. Donnez un dernier tour de moulin à poivre et servez sans attendre.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :